France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SAMEDI LA SEMAINE VUE PAR LES GUYANAIS

Norwegian Airlines fait rêver des Guyanais désenchantés par les violences

Samir MATHIEU Samedi 03 novembre 2018
Norwegian Airlines fait rêver des Guyanais désenchantés par les violences

L'actualité de cette semaine a été chargée malgré les vacances. Certains faits se détachent : l'arrivée de Norwegian Airlines, côté positif, et les violences à Kourou et à l'Agora, côté négatif.

De nombreuses vidéos ont circulé cette semaine. Car oui, et c'est récurrent, les moindres faits et gestes sont partagés sur les réseaux sociaux. Soit. Cela permet à certains de jouir de leur méfaits. Mais en contrepartie, cela permet aux forces de l'ordre de remonter plus facilement jusqu'aux auteurs, à la fois des vidéos, mais aussi des délits. Plusieurs individus ont ainsi été arrêtés après les violences qui ont émaillé la vie, pas si tranquille, du quartier de l'Anse, à Kourou. Le jeune homme qui s'était enfui menotté de la voiture des gendarmes dimanche soir, et qui avait été accueilli en héros par certains de ses comparses, s'est finalement rendu en milieu de semaine, devant l'ampleur que prenait l'affaire, révélée mardi dans la journée. C'était offrir peu de répit aux forces de l'ordre dont l'énergie a de nouveau été mise à contribution, mercredi soir. Une soirée d'Halloween cauchemardesque pour ceux qui étaient venus s'amuser à l'Agora de Matoury. Des dizaines de jeunes, voire très jeunes, se sont livrés à des actes de violence sur des passants, sur des gendarmes et sur des vigiles. Ils se sont aussi battus entre bandes devant le Family Plaza. Plus de 30 gendarmes sont intervenus pour ramener le calme, au milieu de la nuit.
Cette semaine a aussi été marquée par les violences ordinaires... celles qui sont liées à des affaires d'argent ou de misère sociale. Un homme a ainsi été grièvement blessé samedi dernier en centre-ville de Cayenne, dans un squat de la rue Christophe-Collomb, poignardé dans le dos par un autre squatteur, lors d'une bagarre liée à une question d'argent. Mercredi soir enfin, un Guyanien a été tué à l'arme blanche, rue des Pêcheurs, à deux pas du marché de Cayenne.
JAIR BOLSONARO ÉLU PRÉSIDENT DU BRÉSIL
Actualité politique aussi, chez nos voisins brésiliens qui ont élu président, dimanche dernier, Jair Bolsonaro. Son positionnement, à l'extrême-droite du prisme politique, met fin au règne du Parti des travailleurs (PT) de Lula. Il succède au très impopulaire Michel Temer qui faisait suite à la présidente destituée Dilma Roussef, elle-même « héritière » de Lula. Fin de cycle pour le PT, dont le candidat de dernière minute, Fernando Haddad, a tout de même réussi à rassembler plus de 44% des voix. Jair Bolsonoro sera officiellement intronisé dans quelques semaines. Il a recueilli une très large majorité des suffrages en Guyane, et sur toute la moitié sud et ouest du Brésil. Notre voisin direct, l'État de l'Amapa, l'a lui aussi placé en tête du second tour de la présidentielle.
Mais l'actualité qui vous a le plus marqués cette semaine, c'est l'arrivée de Norwegian Airlines. La compagnie européenne low-cost dessert depuis mercredi les Antilles et l'Amérique du Nord, avec pour grande nouveauté des vols directs vers la Guadeloupe et l'aéroport de Pointe-à-Pître. L'arrivée de Norwegian permet aussi de faire baisser les prix, puisqu'il s'agit d'une compagnie aérienne à bas coût. Des différences de prix qui vont jusqu'à plus de deux cents euros sur la seule ligne Cayenne - Fort-de-France. Vous avez été très nombreux à réserver vos places. Les vols sont déjà remplis jusqu'à Noël en direction des Antilles. Face à cette concurrence, nous avons constaté une baisse des prix des billets chez Air France ces derniers jours...
Enfin, comment évoquer cette semaine sans parler de la Toussaint. Véritable institution, cette fête religieuse garde tout son sens et permet aux familles de se retrouver. Partout, les tombes ont été fleuries et c'est finalement une belle image de la Guyane qui a été donnée une nouvelle fois à cette occasion, avec des cimetières propres, fleuris, lieux de communion avec nos chers disparus.
CE QUI VOUS A MARQUÉS
Jean-Luc, Cayenne « C'est en train de devenir comme pour le Nouvel An »
« Je retiens tout d'abord de cette semaine l'arrivée de la Norwegian. C'est quand même une excellente nouvelle pour le territoire et pour nous les habitants! Enfin, j'ai été choqué par ces nouvelles scènes de violences. Quand même, chaque fois au 31 octobre, ça se passe comme ça. C'est en train de devenir comme pour le Nouvel An. Ce sont des actes contre les policiers, les gendarmes. C'est le monde à l'envers. On a tous été jeune, mais nous, on ne nous a pas éduqués comme ça. »
Carmen, Cayenne « L'arrivée de Norwegian Airlines, c'est une excellente nouvelle »
« La nouvelle de la semaine, c'est l'arrivée de Norwegian Airlines. C'est une excellente nouvelle d'autant plus que ce n'est pas cher. J'ai une amie qui a déjà pris un vol depuis mercredi. Elle m'a dit que le service est très bien et que c'est une super opportunité pour aller jusqu'aux Antilles. »
Paulin Bruné, ancien député RPR « C'est une tentative de désenclavement de la Guyane, c'est donc positif »
« Ce que je retiens de cette semaine ? C'est la nouvelle compagnie aérienne. C'est une tentative de désenclavement de la Guyane. C'est donc positif! Quand à l'aspect plus négatif, ce sont les événements de Kourou et de Matoury. On voit très bien que c'est le phénomène de bandes qui apparaît. Il faudrait que Tròp Violans et les Grands Frères s'occupent de ça. On ne leur demande pas d'être des militants comme le fait Tròp Violans avec la Montagne d'or. Non, ce n'est pas leur rôle. Ils ont été créés pour lutter contre la violence. Et là, on est au coeur du problème. Et ça serait bien qu'il gère ça en priorité. »
Jean-Pierre, Rémire-Montjoly « Le prix des carburants, ça impacte le budget »
« Moi, j'ai été marqué par les inondations meurtrières dans le Var. Encore une fois... Après l'Aude et déjà le Var il y a quelques semaines, le sud de la France est une nouvelle fois frappé par des intempéries meurtrières. Je retiens aussi la hausse du prix des carburants. C'est assez significatif. Ça impacte surtout le budget des familles. Et les élus ne font rien pour empêcher ça. Et puis, les squats... avec les dernières violences qui ont eu lieu à Cayenne rue Christophe-Collomb. Il y a en plein de squats. On préfère convoquer les Grands Frères qui se battent contre ce fléau plutôt que de s'en prendre aux vrais responsables. »
Carly, Cayenne « J'aimerais qu'on nous dise ce qu'il en est »
« Moi, je suis Haïtien. Et j'ai un collègue qui a été arrêté par la PAF [police aux frontières, ndlr] au mois de septembre. Ils devaient le renvoyer vers Haïti, mais plus personne n'a de ses nouvelles depuis.
J'aimerais qu'on nous dise ce qu'il en est... »

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

jess 05.11.2018

pauvre paulin lui qui n'a jamais rien fait pour la Guyane

Répondre Signaler au modérateur
L'info en continu
1/3