En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Le Cirio de Nazareth, de Belém à Cayenne

P.R. Dimanche 16 Octobre 2016 - 10h05

Depuis seize ans, la communauté brésilienne de Guyane organise en octobre le Cirio de Nazareth, la fête religieuse la plus importante du nord du Brésil. Elle a lieu ce dimanche matin à la cathédrale Saint-Sauveur de Cayenne.

L'histoire raconte qu'au début du XVIIIe siècle, Placido José de Souza, un habitant de Belém, trouve une statue de Notre Dame de Nazareth, autre nom de la Vierge Marie, près de la rivière Murucutu. Il l'emporte chez lui, mais le lendemain matin, la statue a disparu. Elle est retrouvée au bord de la rivière. La scène se reproduit inlassablement jusqu'à ce que José entreprenne de bâtir une chapelle sur le lieu où se trouvait la statue. Cette chapelle, qui se trouvait jadis dans la forêt, est aujourd'hui au coeur de la ville de Belém qui s'est développée autour.
Chaque année, Belém fête ainsi sa sainte patronne. Plus d'un million de personnes se joignent lors d'une procession organisée en son honneur : le Cirio (cierge en portugais). Connu comme l'une des fêtes religieuses les plus importantes du monde, le Cirio a gagné la Guyane depuis seize ans. En 2000, la communauté brésilienne de Guyane décide en effet de célébrer la sainte à son tour. Ils sont alors une petite centaine de fidèles. Aujourd'hui, ils sont environ 2 000 à participer au Cirio.


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

Altron 16.10.2016
Un peu tard pour l'apprendre

C' était pas possible de publier l'information plus tôt ? C'est toujours pareil en Guyane il y a des événements conçus pour un noyau d'initiés et dont on fait mine après d'avoir bien voulu les ouvrir à tous. Faites venir des touristes avec cette mentalité !

Répondre Signaler au modérateur