France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Le 1er single d’angel chow-toun

Audrey Virassamy / Photos Audran Sarzier Lundi 5 Mars 2012 - 13h18

- Audran Sarzier

Angel Chow-Toun ne s’arrête jamais. Après sa participation à la série Les Flamboyants, la chroniqueuse de TNT s’adonne à une autre de ses passions : la musique. Angel vient de sortir son premier single, Tu eres mi corazòn. Un titre aux accents chauds qui devrait être suivi, dans quelques mois, d’un album.

Angel : « Mon histoire avec la musique, c'est quelque chose de sérieux.»
Vous êtes à l’antenne sur Guyane 1re pour l’émission TNT. Dans la série Les Flamboyants, vous jouez Mélanie… Votre single Tu eres mi corazòn (Tu es mon cœur, en français, ndlr) vient de sortir… Vous êtes partout !
Et j’ai encore beaucoup de projets ! Après Tu eres mi corazòn, il y aura un autre titre, puis un album.
Parlez-nous de ce premier titre…
Je l’ai écrit il y a un bout de temps et je l’ai laissé dans un tiroir… Je suis très fleur bleue et à l’époque j’écrivais beaucoup de poèmes. Celui-là, s’appelait « Mon gars ». Je l’ai écrit pour un garçon dont j’étais très amoureuse. Je ne lui ai pas déclaré ma flamme et j’ai écrit cette chanson pour décrire tout ce que je voulais faire avec lui. J’aimais bien le refrain et je me suis dit que c’était dommage de le laisser enfermé, qu’il fallait en faire quelque chose. Pendant le tournage de la série (Les Flamboyants à Saint-Martin, ndlr), j’ai réécrit certaines paroles en espagnol.
Pourquoi ce choix ?
Certains couplets ne me plaisaient plus trop et puis je suis à fond dans la vibe latino. Mon père était à moitié Portoricain, j’étais pendant sept ans avec un Latino… Je trouvais en plus que cela sonnait bien en espagnol.
Comment on franchit le pas de l’enregistrement pour un premier titre ?
Ça a commencé avec Fabien Charbonnier (du groupe Zouk look, ndlr), qui est un bon ami. Je lui ai fait écouter a capella, puis on a enregistré une version guitare-voix qu’il a envoyé à son frère Jerry qui est un excellent arrangeur. Ensuite, entre deux prises pour Les Flamboyants, j’ai pris un billet pour la Guadeloupe où j’ai fait l’enregistrement. Tout ça s’est fait très naturellement.
Spontanément ?
Je l’ai peut-être fait spontanément, mais ces projets de musique datent de dix ans. J’avais déjà fait des maquettes, mais c’est difficile de percer à Paris lorsqu’on ne connaît personne dans le milieu. Lorsque le titre a été terminé, avec Fabien, on l’a fait écouter à un producteur. Il a trouvé ça génial et on a décidé de tourner le clip à la fin du tournage de la série, en août avec une petite équipe. Je voulais tourner à Saint-Martin. Je savais exactement quels lieux je voulais, quels décors etc.
Vous savez toujours ce que vous voulez dans la vie ?
Oui (sans hésitation). Je veux être la première Guyanaise à faire plein de choses (rires). Là par exemple, je travaille aussi sur un programme de fiction. Mais mon histoire avec la musique, c’est quelque chose de sérieux. Je suis entourée d’une bonne équipe, j’ai une bonne manageuse. Ce n’est pas un coup comme cela. Je le fais avec beaucoup de sérieux.
Pour l’instant, est-ce qu’on peut dire que Tu eres mi corazòn est un titre qui marche ?
Nous sommes encore en phase de promotion. Nous avons aussi d’abord misé sur une sortie nationale. La chanson est diffusée sur Radio Latina et le clip passe sur Trace Tropical. D’autres choses sont en préparation jusqu’à la sortie de l’album en fin d’année. Pour les vacances, il y aura déjà un autre titre et là, on est en train de travailler sur un remix de Tu eres mi corazòn.
Ce sera donc un album plutôt aux accents latinos ?
Oui, c’est ce à quoi j’aspire…
Qu’est-ce que vous ne voudriez pas chanter ?
Je ne sais pas trop. Du zouk peut-être. Ce n’est pas ma came (rires). Je trouve qu’il ne touche pas encore à assez de monde. Il faut savoir que j’ai toujours chanté, même mes camarades de classe du lycée Damas pourraient le dire ! J’ai aussi pris des cours de chant et de théâtre durant mes études. Aujourd’hui, je joue, je chante. Je fais tout ce que j’ai toujours voulu faire. Les gens qui me connaissent ne sont pas étonnés de m’entendre chanter. Je suis heureuse. Combien de gens ont la chance de faire ce qui leur plaît ?
On a parlé de ce que vous ne souhaitez pas chanter…Y a-t-il, au contraire, un titre que vous aimeriez interpréter ?
J’adore les boléros. J’aimerais bien reprendre Espérame en el cielo de Celia Cruz. Ma mère l’écoutait lorsque j’étais enfant. C’est ça la musique qui me plaît : les boléros, la salsa la bachata… Les musiques latines en fait.
Et avec qui vous aimeriez faire un duo ?
Marc Anthony ! C’est juste mon rêve !
 
La télé d’angel
Comment regardez-vous la télé ?
Pas très souvent. Parfois, je l’allume juste pour avoir un fond sonore.
Que regardez-vous lorsque vous l’allumez ?
J’aime bien regarder les clips pour suivre la tendance.
Une série ?
Dexter. Le scénario est bien ficelé.
Une émission qui vous a marquée ?
Le générique qui m’a le plus fait flipper c’est Mystères. Juste d’entendre la musique, sans même connaître l’histoire, tu flippes. En fait, ce qui me marque le plus à la télé, ce sont les génériques des émissions.
Il y en a qui vous ont plu particulièrement ?
Mission Impossible ! Ça, j’adorais ! Sinon, il y a un générique qui me faisait bien déprimer : celui de 7 sur 7. Qu’est-ce que
je pouvais détester Anne Sainclair ! ça me rappelle trop les dimanches où il n’y a rien à faire à Cayenne. Cela dit, les dimanches,
on regardait aussi Dimanche Martin avec ma mémé. Ce sont de bons souvenirs d’enfance…
 
 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

Lekx 06.03.2012

La moindre des choses c'est qu'il aurait fallu mettre une Majuscule à son Nom et son Prénom (le titre)....Merci

Répondre Signaler au modérateur