France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
MUSIQUE

Joyeux Noël avec Chiré Ban’n

Bernard Dordonne (Le Mag n°14) Lundi 11 Décembre 2017 - 16h12
Joyeux Noël avec Chiré Ban’n

Chiré Ban’n est connu pour son implication dans le carnaval guyanais depuis trente ans. Mais le groupe existe aussi depuis vingt ans dans une formation orchestrale avec laquelle il se produit sur scène, interprétant des cantiques de Noël et des ritournelles traditionnelles dans un style qui lui est propre.

Le groupe Chiré Ban’n a 31 ans. Sa formation a pris naissance à Kourou dans le cadre d’un club de réflexion qui s’appelait Manioc. « Par la suite, nous avons décidé de créer un groupe de carnaval dans la ville spatiale. On jouait tous les dimanches. À l’époque, une partie de la population se plaignait en disant que nous faisions trop de bruit » se souvient Willy Rosamond, le président de Chiré Ban’n, rencontré en compagnie de Franck Vieillot, le trésorier de l’association.

Le groupe quitte alors la ville spatiale pour rejoindre la ville capitale. Cette délocalisation a eu pour conséquence un changement de nom et une restructuration. Le club de réflexion s’est érigé en association. Chiré Ban’n est né.

Mais pourquoi le nom de Chiré Ban’n ? « Ce nom vient d’une expression créole qui ne se dit pratiquement plus avec l’évolution des mentalités » reconnaît le trésorier. Ban’n en créole fait référence au lange qui servait de couches aux enfants à l’époque. Lorsque les enfants faisaient du « désordre », certains parents créoles, ne supportant pas le bruit et notamment les cris des gamins lorsqu’ils jouaient, leur disaient, certainement pour tenter de les faire taire, « mwen ké chiré ban a ou ». Cela veut dire que je vais te frapper tellement fort sur les fesses que ton lange va se déchirer. C’est en pensant à cette période et notamment aux bruits dégagés par nos bidons en plastique que l’on a trouvé le nom Chiré Ban’n ». Vous avez constaté qu’il n’y a pas de « d » à ban’n mais une apostrophe suivi d’un deuxième « n » » fait encore remarquer le trésorier.


« Chiré Ban’n a toujours montré la voie »
Chiré Ban’n a évolué, il y a une vingtaine d’années, en ajoutant à son répertoire musical les cantiques et ritournelles de Noël. Avant cette évolution, le groupe a connu sa période de gloire avec la période du carnaval. « C’est Chiré Ban’n qui a amené dans le carnaval guyanais, les bidons, les caisses claires, et les cuivres. Nous sommes les précurseurs des groupes de rue ayant opté pour les bidons en plastique. Pour l’anecdote, c’est Chiré Ban’n qui a fourni au groupe Kassialata ses premiers bidons. Le groupe a aussi été précurseur dans la réalisation en Guyane du premier CD de carnaval de rue dans le studio trois S » raconte Willy Rosamond, le président de la formation.
Un double CD, Noël mo péyi
Le 15 décembre 2016, pour marquer ses 30 ans d’existence et ses 25 ans d’animation de la période de Noël, l’association Chiré Ban’n a organisé un show à l’Encre à Cayenne avec sa formation orchestrale. Le public était venu nombreux partager cet événement en dansant et en chantant les différents cantiques et ritournelles interprétés aux couleurs de Chiré Ban’n.

De ce show est né un double CD réalisé en public lors du spectacle. Toujours pour respecter l’ADN de Chiré Ban’n, lorsque l’association s’est lancée dans les chanté kantik, l’interprétation des cantiques se faisait avec les bidons en plastique et les caisses claires. La formation a ensuite évolué avec son temps selon ses goûts et ses sensibilités pour passer à un autre niveau de performance. Le groupe a donc troqué bidons et caisses claires pour intégrer d’autres instruments tels que de la batterie, un piano, afin de devenir un véritable orchestre.

À l’époque le groupe était composé d’une dizaine de personnes. L’orchestre de chanté kantik de Chiré Ban’n en compte actuellement vingt-quatre. « Sous cette forme instrumentale, Chiré Ban’n est le premier orchestre de chanté kantik en Guyane » exliquent ses responsables. En plus des chansons traditionnelles de Noël, les responsables ont tenu à retranscrire dans l’album du double CD une ambiance festive et une couleur musicale différente, c’est pourquoi on y trouve des reprises arrangées à la sauce Chiré Ban’n.

L’orchestre a également tenu à innover, en reprenant de célèbres titres tels que Je dis oui de Dary Marcel, Marcel Porthos et Henri Placide, extrait de l’album Les Cousins réunis, Noël mo péyi de Lexxio’s, ou encore Vérité éternelle d’Eugène Mona. Le double album contient une reprise reggae du fameux cantique Satan crève. « Notre objectif est à minima de retrouver les fonds qui ont été investis pour la production de l’album de Noël. Cet album est un cadeau pour nos amis, les sympathisants et le public. Nous espérons qu’il va leur procurer autant de plaisir que nous en avons ressenti à le réaliser » indique Willy Rosamond, dans un mot que l’on peut lire à l’intérieur de l’album.
 
Les musiciens
Chant lead : Franck Vieillot, Lionel Louisor
Choeurs : Yvonne Agnès, Aimée Bondri, Eliane Francis, Colette Ho Shui Ling, Josiane Panelle, Corinne Bigay, Jocelyne Polony, Francesca Mauro, Franck Fala, Dimitri Clémentine, Maxime Mariani
Chacha : Marie-Hélène Chevot, Marceline Naigre, Alain Jean-Baptiste, Willy Rosamond, Jean-Pierre Ludomir
Percussions : Sylviane Polony, Hervé Bajol, David Nelson Alain Paulmin, Frantz Bingue Batterie : Mike Goua
Guitare : Prosper Polony
Guitare rythmique : Jean-Baptiste Counali
Guitares basses : Jean-Claude Melord, Jean-Claude Valminos
Claviers : Max Jourson et Daniel Alexandre
Prise de son : Franck Tiburce et Guy Remy
 
 


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire