En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Un arrêté municipal de plus s'invite au carnaval

G. R. Lundi 29 janvier 2018
Un arrêté municipal de plus s'invite au carnaval

Pour lutter contre les violences en marge du carnaval de Cayenne, un arrêté municipal interdisant l'accès au périmètre de sécurité, pour tout mineur de 16 ans ou moins non-accompagné, est entré en vigueur ce week-end.

Suite à l'arrestation d'une enfant de huit ans dans un groupe de voltigeurs lors du vidé de Kassialata dimanche 21 janvier, la mairie de Cayenne a décidé de prendre les devants. Un arrêté municipal, qui interdit aux mineurs de 16 ans ou moins non-accompagnés l'accès au périmètre de sécurité, a été signé. Une amende de 38 euros peut désormais être adressée aux mineurs en infraction. Trop répressif pour certain, nécessaire pour d'autres, cet arrêté municipal fournit surtout un cadre juridique aux policiers pour anticiper les violences. Il leur permet d'avoir un motif d'interpellation, même s'il semble difficile d'arrêter tous les mineurs non-accompagnés se rendant au carnaval. La mesure a pris effet immédiat et les agents de sécurité privée du poste de contrôle de la cathédrale Saint-Sauveur n'ont pas hésité à refouler les mineurs non-accompagnés. Les plus chanceux ont du attendre qu'un membre de la famille majeur viennent les chercher. Les autres n'ont pas pu participer aux parades de la rue Lallouette ou de la place des Palmistes.
ILS ONT DIT
Stéphane 35 ans : « Une question de société »
« Au vu de l'évolution actuelle, on en vient à plus de restrictions. Je faisais déjà carnaval quand j'avais 15 ans, je sais ce que peut provoquer l'effet de groupe. Mais pour moi, cet arrêté va au-delà de la réponse « bonne ou mauvaise mesure » . C'est une question de société plus globale : que faire de la jeunesse ? Quelle perspective lui offrir ? Ce n'est pas spécifique au carnaval. »
Edinei 28 ans : « Mieux encadrer les mineurs »
« Pour moi, il s'agit d'une bonne mesure qui vise en premier à protéger les mineurs. Ils sont exposés aux violences lors du carnaval. Si on peut mieux les encadrer par cet arrêté, alors oui, je suis pour. »
David 17 ans : « La majorité est punie »
« Je suis contre. Ce n'est pas une bonne décision. Elle va exclure les plus jeunes alors que le carnaval est fait pour s'amuser, pour prendre son pied. La majorité est punie à cause de quelques uns. »
Jean 26 ans : « Plus de monde viendra au carnaval »
« Je trouve que c'est une bonne initiative de la mairie. Beaucoup de mineurs participent dans la rue au carnaval et ce genre de règles permet le bon déroulement de la manifestation. Si les gens se sentent en sécurité, ils viendront encore plus nombreux l'année prochaine et feront vivre encore plus le carnaval. »

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

den97300 30.01.2018
C'est parfait

Bravo madame le maire de Cayenne et son conseil municipal. Nous pouvons enfin profiter du carnaval en famille avec un sentiment de sécurité

Répondre Signaler au modérateur
Sti973 29.01.2018
Vol dimanche soir

Il faudrait même etre plus dure que ça : dimanche soir vers 20h j'ai été témoin d'un vol à l'étage dans un fast food chinois par une bande d'une quinzaine d'ados de 13 / 14 ans.
Cela s'est passé à 50 mètres de la place des palmistes et du commissariat. Ces jeunes agissent en toute impunité. Ils mériteraient de bonnes corrections !

Répondre Signaler au modérateur
ECRIVAIN 29.01.2018
Le prix de la paix

C'est le prix à payer pour les enfants que les parents laissent trainer dans les rues sans surveillance.
Si ces parents s'occupaient vraiment de leurs enfants, ils les accompagneraient au Carnaval, au lieu de faire des momes juste pour toucher de l'argent de la CAF...

Répondre Signaler au modérateur