France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Olivia Asselas embarque les Blue Stars en croisière

Pierre-Yves CARLIER Jeudi 25 janvier 2018
Olivia Asselas embarque les Blue Stars en croisière
Olivia Asselas, sur la scène de chez Nana, avec les Blue Stars féroces (Minos)

La chanteuse sort un album avec deux nouveautés : Carnival et Jojo.

. Si vous partez en vacances avec Olivia Asselas, préparez-vous à ce qu'elle en tire une chanson. La chanteuse des Blue Stars féroces sort un album avec deux nouveautés. L'une d'elles s'intitule Carnival et est directement inspirée de la croisière qu'elle a effectuée en 2016 aux Antilles.
« Avant la croisière, j'ai fait quelques recherches. Je suis tombée sur la société de croisière Carnival et sur une croisière en direction de l'île du Levant. » Carnival, carnaval, île du Levant, Soleil levant. Il n'en faut pas plus à la chanteuse de Chez Nana pour commencer à écrire la chanson.
Elle souhaite profiter de ce titre pour rendre hommage à son orchestre. Chacun tiendra donc un rôle sur le bateau de croisière, directement inspiré de sa fonction chez les Blue Stars.
Olivia Asselas est nécessairement le commandant de bord, sans que le chef d'orchestre Yves Nugent et le leader Victor Clet n'en prennent ombrage. Ce dernier et les chanteurs Louis Victoire et Claudy Neillette sont les matelots qui devront la soutenir, et l'autre chanteuse, Vanessa Bafau, l'adjudant.
Lucien Blézès - qui n'est plus dans l'orchestre - et Emmanuel Polony, au ti bwa, ont un rôle directement inspiré de ce qui a fait la réputation du premier chez Nana : la distribution de bonbons. Sur le bateau Blue Stars, ils distribuent les pilules contre la nausée. Doberman n'est autre que le pianiste Richard Raisin - c'est le surnom que lui donne Victor Clet - et est donc chargé de renifler tout ce qui se passe sur le bateau.
Les cordes - André Dol, Jérémie Blasse et Gilles Gibus - occupent une fonction que l'on ne croise guère sur les bateaux de croisière. Ils sont missiliers, c'est-à-dire chargés de l'entretien de l'artillerie sur les bateaux... de guerre. Une association née du tir rythmé des missiles, comme le rythme donné par les cordes à l'orchestre.
Le batelier est joué par le batteur Christian Bardoux, mécanicien dans la vie civile. Les soufflants, Émile Cibrélus, Jean Sénin, Karim Weimert que tout l'orchestre surnomme Harry Potter, Kenny Ho-Yorck-Kwui et Gérard Blandier, alertent du départ. Olivia Asselas les a donc positionnés au contrôle des passagers. Des passagers qui sont priés, pendant la chanson, de ne pas rester à terre, au risque de manquer le carnaval. Alors embarquez!
Jojo, le cavalier à qui on a trop demandé
Quand ce ne sont pas ses voyages qui inspirent une chanson à Olivia Asselas, ce sont ses discussions. C'est le cas du titre Jojo, tiré de l'anecdote racontée par un cavalier. « Il avait dansé une fois avec un touloulou et elle lui avait réclamé du champagne. Je me suis dit que ça ferait un bon thème. On a préparé la chanson en famille. »
Née dans la musique
Olivia Asselas a participé à son premier carnaval avec les Blue Stars e n 2 014 . Avant cela, elle avait déjà croisé le chemin d'Émile Cibrélus et Vanessa Bafau dans d'autres orchestres.

Olivia Asselas baigne dans la chanson, notamment grâce à sa maman, chanteuse passionnée. Carnavalière assidue, elle a dû choisir entre la danse et le chant, entre la piste et la scène. Le chant l'a emporté. « C'est vraiment mon truc. »
Avant cela, la chanteuse, maman et née en 1972, avait travaillé sa voix d'alto à l'école nationale de musique et de danse (ENMD). Elle rejoint l'orchestre Excellence, puis les Blue Birds où elle croise le chemin d'Émile Cibrélus, saxophoniste des Blue Stars, Zouti, où chante également Vanessa Bafau, elle aussi aujourd'hui sur la scène de Nana.
Assistante sociale de formation et responsable de permanences sociales, elle fait son premier carnaval avec les Blue Stars en 2014. Avant Carnival et Jojo, elle a sorti une mazurka et une valse : Apran moet Enfin. Elle s'est aussi fait remarquer avec ses reprises : Lo to pa la d'Ann'klod Daniel, Jodla de Sylviane Cédia et La Mulâtresse, titre phare du patrimoine guyanais qu'elle tente de remettre au goût du jour. « J'aime beaucoup les chanteuses guyanaises. Quand on a la chance d'être dans un orchestre, c'est notre devoir de reprendre les morceaux des autres chanteuses. »
P.-Y. C.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire