En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici. X Fermer
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Enzo : 15 ans et batteur de Kanibal

Angélique GROS Mercredi 07 février 2018
Enzo : 15 ans et batteur de Kanibal

Cette année, derrière la batterie du groupe Kanibal, on retrouve Enzo Boyce. Le jeune batteur, à seulement 15 ans, a intégré le célèbre groupe de carnaval dans lequel Rémy Aubert et Arnaud Champesting se produisent notamment. Portrait.

« Il a commencé à taper un peu partout à deux ans et demi alors je lui ai acheté un tambour » , se souvient Véronique Boyce, la mère d'Enzo, le nouveau batteur de Kanibal. À seulement 15 ans, Enzo Boyce est un des plus jeunes musiciens de groupes carnavalesques. Son aventure dans la musique commence dès qu'il intègre, à six ans, le conservatoire de Cayenne. Près de dix ans plus tard il a déjà bien roulé sa bosse que ce soit aux côtés de Bwa kanon ou de Chiré Ban'n, avec lesquels il a découvert le carnaval de rue. Et, bien qu'il ait du arrêter à cause de la fréquence des répétitions, quand Jean-Baptiste Counali lui demande l'année dernière d'intégrer le groupe, il est directement emballé. « J'ai fait un dépannage pour Akouman et à partir de là on m'a proposé de jouer pour Kanibal. C'est une vraie chance, tout le monde n'a pas l'opportunité de pouvoir évoluer dans des groupes » , explique t'il.
« DEPUIS QUE JE SUIS PETIT J'ASSISTE À DES CONCERTS »
Grâce à sa mère, Enzo baigne dans l'ambiance carnaval depuis tout petit. « Quand j'étais enceinte de lui, j'allais danser à Polina et à la maison on écoutait les Mécènes » . C'est d'ailleurs avec ce groupe mythique qu'Enzo a joué deux morceaux, Mado et Famn pess, le 12 janvier, à la ferme Zulémaro. « J'étais aux anges, j'ai dansé 17 ans avec eux et bien que maintenant j'ai arrêté le carnaval voir Enzo jouer avec eux c'était magique » , explique Véronique Boyce.
Amoureux du live, Enzo joue notamment depuis novembre dans le Big band du conservatoire de Cayenne, un orchestre composé de 26 musiciens. Ses goûts pour la musique sont très éclectiques et ne se bornent pas aux registres conservatoire ou carnaval puisqu'en 2014, suite au Cayenne reggae festival il co-fonde avec Mélia Rey et des amis le groupe de reggae Yana Youth dans lequel il évolue à la basse. Ils travaillent actuellement sur leur premier album. Son avenir, comme on peut s'en douter, il ne l'imagine pas autrement que dans le monde de la musique. Enzo projette en effet de devenir ingénieur du son. « Depuis que je suis petit, quand je vais à des concerts, je suis toujours en dessous de la tente où il y a la régie son. L'année dernière, j'ai commencé à sonoriser des groupes grâce à Éric Égalgi. On a commencé pendant les événements de mars où j'ai aidé à la sonorisation des groupes qui passaient sur le rond-point de Suzini. » Depuis, il a pu sonoriser des concerts de Lesnah et Bakaa boi et il intervient régulièrement pour les groupes Authentic voice, Akouman et Panga. Enzo a aussi une autre casquette qu'il enfile pour animer les soirées : celle de DJ. La relève est assurée!

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire